Christophe Decarnin

"Un air de déjà-vu, qui demande toujours à voir"

Voilà ce qui définit une signature, une personnalité, une aura, celle, exceptionnelle,  de Christophe Decarnin.

christophe decarnin balmain backstage
C’est en tombant sur un livre de photographies de Richard Avedon que ce natif du Touquet décide de faire de la mode sa vocation.
Il s’inscrit à l’école ESMOD, à Paris, et se fait rapidement engager, en 1993, chez Paco Rabanne. Il quitte la direction artistique de la maison italienne en 2000, et devient consultant pour Apostrophe, avant d’être remarqué par les patrons de Balmain, en 2006.
christophe decarnin balmain robe or demi mooreEn quelques saisons, il réussi a redonner à la maison son aura du temps d’Oscar de la Renta ou de Lagerfeld. Il multipliera par cinq le chiffre d’affaire de la maison.Rock, sexy, ses vestes à épaulettes et ses robes à la Versace font l’unanimité, auprès du public, comme de la presse : Anna Wintour a été l’une des premières a porter du Christophe Decarnin, peu après sa première collection SS 2007.christophe decarnin balmain robe or

Du cuir, des clous, des paillettes, une élégance folle et un style d’Amazone des temps modernes, sans rien oublier de la douceur, de la poésie et de la féminité, Decarnin a su imposer sa signature dans le monde de la mode.

christophe decarnin balmain editorial

Il a été, en quelques années, érigé au statut de maître du Glamour, et continue, saison après saison, de nous émerveiller.

About these ads